mercredi 26 juillet 2017

En sept mois, il s'en est tricoté de la vie.
Le temps passe tellement vite au côté de mes hommes.
Le traintrain reste fatiguant et les turbulences de la vie (qui parfois s'apparentent à des Tsunamis) nous secouent dans tous les sens mais l'amour, le respect et la confiance nous rendent tellement forts.
Je parle par ellipse mais je ne peux dévoiler la vraie vie tant les grimaces sont tristes lorsque les masques tombent.
Si je devais créer une armoirie pour ma famille (oui  je suis amoureuse de Michel Pastoureau), sans aucun doute, le tricot serait mon emblème. Ce dernier reste mon refuge, mon doudou et mon ami.
Depuis les fameuses chaussettes Paper Moon, je me suis tricotée un pull Madame G, en Olympe de Fonty. C'est ma moman qui m'avait offert ces pelotes lors d'une visite chez nos voisins FONTY, il y a au moins 4 ans.  Je souhaitais utiliser ces pelotes pour un projet parfait. Je suis conquise, je l'adore et il est très wearable dans la vraie vie.

Chose promise, chose due, je me suis concentrée sur un gilet, cadeau de naissance (style 9 mois après) pour une petite belette d'amour dont nous sommes complétement fous !
Modèle Hyphen, simple et efficace tricoté en Alpaca de Drops doublé.

Petit intermède pour me complimenter ...  la floraison de mon rosier Shakespeare planté cette année (là il vous manque l'odoramat mais believe me, c'est divin ! ). D'ailleurs, je crois que les rosiers sont ma nouvelle passion.



Depuis deux mois, je tricote le gilet "wide forest cardigan" d'Alice Hammer. Cet ouvrage m'aura donné un grand nombre de migraines (il faut compter sur les rangs envers mais aussi sur les rangs endroits). Je l'ai détricoté plusieurs fois, je ne suis pas du tout contente des poches mais ce matin, au moment du lever du soleil, j'ai relevé les 302 mailles de l'encolure. Le moment de grande satisfaction arrive enfin (et le post qui va avec).
Entre temps, j'ai participé au trail tricot organisé par Cécile du podcast Que font mes mains. C'était très chouette de rencontrer d'autres tricoteurs et de s'échapper une journée et demie du quotidien. C'est amusant de se reconnaitre par le prisme de notre passion commune. Une journée bienveillante et très gaie. 
En photo ma valise pour ce long voyage de 1 jour.


Vous m'avez manqué et si c'est le cas pour vous aussi, n"hésitez pas à me faire un petit coucou dans les commentaires.
Sur la photo, c'est mon rosier Royal jubilée qui daigne s'éclore ... vous avez vu comme je suis contente !





5 commentaires:

  1. Mais oui, je te fais un grand coucou alors ! Et de mon côté, je tente de liquider les en-cours, rien de folichon mais ça allège l'esprit...
    Des roses incroyables en feu d'artifice (moi je guettais mes roses Bora Bora, ça ne s'invente pas !) Je crois qu'avec les années qui passent, les roses et le jardin font beaucoup de bien dans les tempêtes.
    Je t'embrasse, à très vite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Chloé ! Comme j'ai ri quand j'ai vu le nom de ta rose ! La polynésie au fond du jardin !
      oui à très vite ...
      ;)

      Supprimer
  2. Oh mais OH comme je suis contente de te relire ici, avec plein de mots bien jolis et les photos aussi... ah merci vraiment, c'est très beau ce que tu écris sur le tricot, ça me parle beaucoup.

    RépondreSupprimer
  3. chouette toutes ces créas!! ton pull mme G est très très réussi et ta va à merveille! je tire mon chapeau pour ton rosier shakespeare (quel nom magnifique pour une fleur!)... on avait deux merveileux anciens rosiers dans le jardin qui ont péri à un an d'interval... on ne sait toujours pas pourquoi, c'est comme l'ancienne vigne et le buisson Degusta sur le même pan de mur du jardin l'année précedante... du coup les roses pour l'instant je ne replante pas, trop délicat :),mais qu'est-ce qu'elles sont belles quand ça pousse bien :)...
    bon à savoir ce que tu dis pour le wild forest cardigan; après moultes hésitations j'ai fini par craquer pour le livre d'alice hammer au printemps, entre autre à cause de ce modèle... si c'est si fastidieux, pas certaine de m'y lancer aussi vite :) - de toute façon j'ai suffisamment d'en cours à finir :) -... en tout cas hâte de voir ta version fini de ce cardigan! bises, cécile

    RépondreSupprimer